Pierre Hébert a pris connaissance des anecdotes de notre site, et vient y ajouter la sienne. (P.I.)

 

Mon nom est Pierre Hébert et je suis né à Chandler le 3 décembre 1948; fils de Gérard Hébert et de May Olsen. Je suis policier retraité et adepte de généalogie : je donne un cours de généalogie au Collège de l'Assomption aux élèves de 1re et 2e secondaire.

Mon père était montréalais et ma mère originaire de Newport (née en 1915), fille de François Olsen et Hélène Duguay.

Mes parents se sont mariés à Montréal en 1946; mon père était l'un des bouchers de Sam Steinberg. (P.H.)

Page précédente

Le passage des Hébert à Chandler

selon Pierre Hébert

Mon père est tombé en amour avec Chandler et mes parents s'y sont établis en 1947.

Il a ouvert une boucherie face au vieux quai de Chandler (entre Edmund Murphy et madame Babin, sur la grande rue à l'intersection de la côte Rose. Il a été le premier à Chandler, à avoir un congélateur à viande style walk-in avec grandes portes de bois de chêne ou de frêne, une première à Chandler. Il faisait venir par train des quartiers entiers de boeuf de l'ouest qu'il débitait sur place et maintenait congelé dans son congélateur... il compétitionnait ainsi Molloy, Chouinard et certains autres dont je ne me souviens plus le nom...

Il était apprécié de la population, car la viande était bonne et il faisait crédit aux gens sans le sou. Nous faisions la livraison à cheval (une jument au nom de Daisy) et le frère de ma grand-mère, Arthur Duguay était le livreur et employé. Mon père a aussi été tenancier du Staff face au moulin pendant quelques années : Midas Duguay était l'un de ses employés. Mes parents ont quitté Chandler en 1953 après avoir acheté un hôtel à Princeville dans la région des Bois-Francs.

Hélène Duguay, ma grand-mère, était la fille de Jacques Duguay et de Marie McGrath de Newport. François Olsen, mon grand-père, était le fils de William Olsen et de Marguerite Anglehart de Newport. William Olsen était de Fredrickstad en Norvège et est arrivé à Newport au début de 1880 pour se marier avec Marguerite Anglehart à Newport le 24 juin 1884. William était le fils de Oleof Frédéric Nelson Olesson/Olsen et d'Ingred Maria Brune de Fredrickstad.

En ce qui concerne les Olsen de Chandler, Newport et Port-Daniel, voici comment ils sont arrivés en Gaspésie : John William Olessen/Olsen et son frère Auguste Théodore sont arrivés par bateau à Newport ou Port-Daniel au début de la décennie de 1880. John William s'est marié à Marguerite Anglehart à Newport en 1884, son frère était présent au mariage et est, par la suite parti aux É.-U.. Une branche américaine des Olsen est directement parente avec la branche gaspésienne. La famille de John William/Marguerite s'est établie près de l'Anse-aux-Canards et aujourd'hui, la Route des Olsen porte leur nom.

Les Duguay et ma grand-mère sont des descendants de René Irénée Duguay originaire de Coutances en Bretagne et marié avec Marguerite Préjean dit Chapadeau/Chapados le sept octobre 1733 à Ste-Famille de Pabos.


Page précédente ** Page de Chandler ** Haut de la page